Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Blog qui nuit (très) grave !

Michel Loiseau dessinateur d'humour dilettante de Dordogne
mais de moins en moins dessinateur et de moins en moins d'humour.

Mardi 22 avril 2014 -19:24

A fond la gomme !

Dans la vie du dessinateur dilettante, il y a parfois des moments qui occasionnent de franches rigolades. Tenez. Aujourd'hui, je continue mes recherches infructueuses de dessins et, pour me changer les idées, plutôt que de faire la vaisselle, passer l'aspirateur, laver les sols, bouquiner ou dormir, je décide de réaliser un dessin sans aucune intention, sans le moindre but. Et pour cela, j'y arrive assez bien. Dès qu'il est question de faire quelque chose qui ne sert à rien, je suis un champion.
Bon. Je m'amuse quelques minutes à dessiner un bonhomme dans une position idiote et je passe à l'encrage. Plutôt que de prendre le pinceau qu'il me faudra nettoyer, je choisis le stylo-pinceau Pentel et hop, je te fais l'encrage vite fait. J'attends que l'encre sèche et, avant de numériser le dessin pour le donner à manger au blog, je me lance dans l'opération du gommage des traits de crayon. Hélas, c'était sans compter sur l'air qui doit être un poil trop humide, le premier coup de gomme laisse une belle trainée d'encre. J'essaie un deuxième coup de gomme, pas mieux.
Alors, face à l'adversité, je prends la décision de tirer profit de cette grande catastrophe pour faire de ce dessin quelconque un truc qui est déjà plus rigolo à voir. Pas un truc à se taper le cul par terre, hein, mais un truc déjà plus amusant que s'il n'y avait pas eu ces traces de gomme. Enfin à mon avis.

Un dessin sans intérêt avec de malencontreuses traces de gomme

Lundi 21 avril 2014 -18:24

Ça ne cadre pas

Avec "Cadres noirs", Pierre Lemaitre nous donne une vision noire et cruelle du monde de l'entreprise à travers l'incroyable aventure d'un cadre au chômage de cinquante-sept ans qui se lance dans une action désespérée pour se révolter.

Lire la suite...

Dimanche 20 avril 2014 -18:44

Deux roues du dimanche

Rien ne va plus, tout fout le camp. Depuis quelques jours, j'essaie de dessiner des trucs sans trop y parvenir et sans trop savoir pourquoi ça m'est si difficile. Histoire de vérifier si je sais encore un peu tenir un crayon et sortir quelque chose d'un peu de mine et d'une feuille de papier, j'entreprends de dessiner l'un de mes véhicules idiots. Il y a quelque chose qui ne va pas. Je n'arrive pas à mettre le doigt dessus mais c'est sûr et certain, il y a un truc qui déconne. Qu'est-ce que c'est ? Un problème technique qui fait que ça ne va pas comme ça le devrait. Le papier ? Non. C'est celui que j'utilise depuis quelque temps sans rencontrer de problème. Il est lisse, il permet le gommage, il ne gondole pas. Ce n'est pas ça. Le crayon alors ? Ben oui mais qu'est-ce qu'il a, ce crayon ? C'est vrai que je trouve la mine un poil trop grasse. Pourtant, j'en suis certain, j'ai bien acheté de la mine HB. La même que d'habitude. Pour en avoir le cœur net, je prends un autre porte-mine. Un autre Pentel P205 que j'ai en réserve. Il est chargé en mine HB aussi. Mais là, attention ! Je retrouve la sensation et le trait auquel je suis habitué et que je cherche. Alors le diagnostic est simple à dresser. On nous ment ! On nous vend de la mine HB variable. La norme n'est pas respectée et ça ouvre la porte au n'importe quoi, à l'anarchie ! C'est lamentable. Je vais réfléchir à un dépôt de plainte avec mes avocats. Je vais prévenir la presse libre et indépendante, je vais remuer ciel et terre pour obtenir réparation et pour que les coupables soient traînés dans la boue sous les lazzis d'une foule en colère et revendicatrice. On ne peut laisser les industriels faire n'importe quoi n'importe comment. On veut que la mine HB soit bien de la mine HB. Ni plus, ni moins. On ne peut laisser partir à vau-l'eau les fondamentaux de nos sociétés séculaires. Il faut reprendre les choses en mains et s'assurer que l'on ne se joue pas de nos attentes légitimes.

Régime sans selle

Samedi 19 avril 2014 -10:09

Robe de marié ou les malheurs de Sophie

Pierre Lemaitre, je vous en ai déjà parlé. Il y a eu le prix Goncourt qui me l'a fait rencontrer et m'a donné l'envie d'en lire plus. Hier soir, je terminais la lecture de "Robe de marié", sans faute d'orthographe.

Lire la suite...

Vendredi 18 avril 2014 -13:58

Fujifilm Finepix S2

L'un de mes petits frères m'a confié un appareil photo numérique afin que je le "teste". Il s'agit d'un appareil fort ancien puisqu'il est sorti en 2002. A l'échelle du numérique, on peut presque parler d'antiquité.

Lire la suite...

Jeudi 17 avril 2014 -17:56

J'aurais pu

J'aurais pu faire un dessin ou balancer une photo et me dire que j'avais fait le job. Au lieu de cela, je n'ai rien fait du tout.

Lire la suite...

Mercredi 16 avril 2014 -13:11

Lille

Une belle ville bien agréable. Du moins pour le peu que j'ai pu en voir. On peut y manger bien. Si vous avez à passer par Lille, je ne peux que vous recommander l'établissement "Au Goût du Jour"[1] situé au 22 de la rue de la Barre. Et c'est de la publicité gratuite.

Lille

Note

[1] 03 20 51 23 45 - www.augoutdujour.eu

- page 1 de 341